Actualités

PrazOlivierDes coteaux de Clèbes à l’enseignement de la philosophie en Belgique

 Titillé dès sa prime jeunesse par la question du sens de la vie, Olivier Praz, né à Clèbes en 1977, se laisse guider par une grande curiosité d’esprit. A ses yeux, « l’écriture ensemence, structure le discours philosophique et permet une pensée aboutie ». Mais rassurez-vous, son parcours de vie passionnant ne lui a pas donné la grosse tête. A l’image de ses parents, il respire la simplicité. Nous sommes heureux de l'accueillir sur notre site et de signaler son brillant parcours auprès des Hautes Ecoles de Liège.

Accédez à notre article.

EgliseVeysonnaz


Partout dans le monde, les cloches tintent, sonnent, retentissent. En Valais, elles chantent.

Suivez ce lien et accédez à notre document et à 14 minutes d'un enregistrement, effectué par la Radio Télévision Suisse romande le 12 septembre 1956, des anciens airs du carillon de Veysonnaz.

Article Echo de la Printze (janvier 2015), présenté par Jean-Maurice Délèze

Les collaborations et les échanges entre Nendaz et Veysonnaz s'intensifient. Un exemple récent : l'invitation de l'Université populaire de Nendaz (UNIPOP) et de l'Association pour la sauvegarde du patrimoine adressée à Veysonnaz-Chroniques d'organiser en commun la journée de la mémoire sur les alpages l'automne dernier à Haute-Nendaz.

bandeau ancien

Veysonnaz-Chroniques : qu'est-ce que c'est ?

Garder trace et documenter : on n'a pas d'avenir si on n'a pas de passé. Tout comme Nendaz, Veysonnaz a traversé depuis un siècle de profondes transformations. Avec l'irruption de la modernité sous ses formes multiples, nos sociétés montagnardes ont connu des changements sans précédent. D'où les questions : comment garder trace des évolutions, des événements... ? comment dire l'histoire et documenter le passé ? comment donner une voix aux témoins de l'ancien temps qui sont encore parmi nous ?

A côtoyer les jeunes générations, on réalise à quel point elles ont soif de mieux connaître le passé, de savoir d'où elles viennent, de se familiariser avec leurs racines et d'identifier des repères dans le cours de l'histoire.

Lire la suite : Veysonnaz-Chroniques: huit ans déjà

combat du trient

Le 29 mars 1840, à la pointe du jour, toutes les colonnes se trouvaient à une demi lieue au-dessus de Veisonnaz. M. Gay, marchant toujours en avant, se fraya un passage dans la neige; aussitôt qu'il aperçut les premières maisons de Veisonnaz, d'où l'ennemi se ruait en fuyant, il fit battre la charge, cria à sa troupe: Avancez! Avancez! Et se précipita le premier sur le village, suivi au pas de charge par ses braves compagnons...

Découvrez la suite...